L’alimentation végétalienne est (littéralement) dans toutes les bouches – il serait difficile de dire le contraire. Une observation du top des tendances alimentaires sur Facebook en 2017 montre la force de cette tendance, révélant que 57,1 % des contributions d’utilisateurs autrichiens portaient sur l’alimentation végétalienne. Pour nous (et surtout pour notre collègue Annalena), il s’agit d’une raison suffisante pour passer de l’autre côté de la barrière pendant un mois.

Annalena a donc décidé d’adopter une alimentation exclusivement végétalienne tout au long du mois de juillet et de découvrir par elle-même ce que cela signifie. Sur le blog, elle nous raconte maintenant pourquoi elle se lance dans cette aventure et ce qu’elle attend de ce challenge :

Des origines…

« Cela fait 10 ans que je suis devenue végétarienne pour différentes raisons (éthiques et environnementales). Le développement considérable du véganisme ces dernières années a éveillé ma curiosité et m’a donné envie de passer à l’étape suivante : essayer d’avoir une alimentation végétalienne. Après plusieurs mois à soupeser le pour et le contre et justifier cette quête personnelle, j’ai décidé de prendre la date d’anniversaire de mon passage au végétarisme pour me lancer ce nouveau défi. »

#whatveganseat

« À l’issue du challenge le 31 juillet, j’espère pouvoir répondre aux questions suivantes :

  • Comment m’en sortirais-je avec une alimentation végétalienne ?
  • Pourrais-je m’imaginer adopter une alimentation végétalienne à long terme ?
  • À quel point est-ce difficile pour moi de renoncer à certains aliments ?
  • Quelles sont les répercussions de mon changement d’alimentation sur mon bien-être (psychique et physique) ?
  • Quels sont les réactions de mon entourage à ce changement ?
  • Serai-je confrontée à des préjugés et si oui, lesquels ?
  • Devrai-je faire des exceptions et pourrai-je réaliser un challenge « sans faute » ?
  • Quels rôles jouent les produits de substitution pour moi ? »

 

« L’or blanc », défi majeur

« Comme pour tous les thèmes relatifs à l’alimentation et à la santé, le sujet du lait divise fortement. J’ai donc choisi d’évaluer la question indépendamment des aspects purement sanitaires : depuis mon enfance, je suis une fan absolue autant du goût que de la consistance du lait et des produits laitiers, que ce soit avec du cacao, comme yaourt ou dans le muesli – le lait est tout simplement incontournable pour moi. C’est d’ailleurs la seule chose qui me retenait et qui explique que je n’ai pas essayé plus tôt d’avoir une alimentation végétalienne. Pour l’instant, je pense que le plus grand défi de ce mois sera de renoncer complètement au lait. Je suis très curieuse de voir si, après un mois de ‹ désintoxication ›, je pourrais m’imaginer abandonner pour toujours le lait et les produits laitiers. »

Si vous avez envie de savoir comme Annalena s’en sort avec son alimentation végétalienne et de connaître ses constats et ses recettes végétaliennes préférées, revenez faire un tour par ici.

Et si vous avez encore des questions – en plus de celles d’Annalena – sur le challenge, n’hésitez pas à nous les poser via Facebook ou directement ici, sur le blog. 🙂