Voici déjà 18 jours que le Challenge Végan Verival a commencé pour notre collègue Annalena. Cela fait donc un peu plus de deux semaines et demie qu’elle a adopté une alimentation exclusivement végétalienne. Elle nous fait part aujourd’hui en toute honnêteté de ses premiers constats et petits dérapages.

Le poids de l‘habitude

« J’ai bien failli déraper lors de mon dernier voyage en avion pour l’Angleterre. Lorsque je suis à bord d’un avion, j’ai l’habitude de boire un thé noir avec du lait et c’est donc tout naturellement ce que j’ai commandé. Lorsque le steward m’a demandé si je préférais mon thé avec du citron ou du lait, j’ai immédiatement répondu : « avec du lait, merci !» avant de rajouter, paniquée : « non, du citron, du CITRON s’il-vous-plaît ! ».

En une autre occasion, je n’ai malheureusement pas réagi à temps : lorsqu’une collègue a apporté des sablés aux noix et pavot, je me suis tout simplement jetée dessus sans réfléchir. Sans doute parce qu’étant végétarienne en temps normal, je n’ai pas vraiment besoin de me poser de questions lorsqu’il s’agit de desserts. Comme ce n’est pas toujours facile d’éviter ces petits dérapages, j’ai décidé de ne pas être trop dure envers moi-même mais plutôt d’essayer de faire mieux à l’avenir.

Et des gâteaux végétaliens, vous en avez ?

Label Vegan

Label Vegan

S’il y a une chose à laquelle il faut dans tous les cas s’habituer, c’est de devoir poser bien plus de questions dans les cafés, restaurants, boulangeries, etc. Est-ce que vous avez aussi des gâteaux végétaliens ? Les spaghettis, ils sont végétaliens ? Pourquoi ce produit labellisé « végétarien » et « sans produits laitiers » n’est-il pas aussi végétalien ? J’ai remarqué qu’entre-temps, les serveurs, cuisiniers et garçons de café sont tout à fait capables de répondre à ces questions et le font même la plupart du temps avec enthousiasme.

J’ai dû aussi m’habituer à vérifier minutieusement les listes d’ingrédients de certains produits en faisant mes courses. J’ignorais, par exemple, quelles pâtes à tartiner étaient végétaliennes ou non. J’ai aussi découvert que de nombreuses confiseries sont végétaliennes si l’on en croit la recette. Le label Vegan est devenu mon principal allié : un coup d’œil suffit à identifier les produits végétaliens, plus besoin de se pencher sur la liste des ingrédients.

Des constats plus ou moins surprenants

Comme je l’avais déjà écrit dans mon dernier post, le petit déjeuner est le repas de la journée où il m’est le plus facile d’adopter une alimentation végétalienne. Je trouve que le muesli, le porridge ou le crunchy sont tout aussi délicieux accompagnés de produits d’origine végétale que de produits laitiers. Mes préférés sont d’ailleurs les boissons à la noix de cajou ou au soja ainsi que les yaourts au soja ou à la noix de coco. Et je digère désormais bien mieux mon café si je le bois noir ou accompagné d’une boisson végétale qu’avec du lait. J’ai certes dû m’y habituer un peu au début mais cela me convient désormais parfaitement. »

Si vous avez raté les parties 1 et 2 de la série de posts du blog Verival Végan, vous pouvez les retrouver ici et découvrir pourquoi Annalena a décidé de se lancer dans le Challenge Végan et quelles étaient ses attentes au début de l’aventure. Et découvrez ici sa recette végétalienne favorite pour le petit déjeuner !